L’investissement plaisir dans le vin grâce aux GFV : vous connaissez ?

investir dans les vignobles grâce aux GFV

Comme c’est le cas avec les objets d’art ou encore les véhicules d’occasion, les placements dans le vin attirent de plus en plus d’investisseurs qui cherchent à diversifier leur patrimoine. Cela s’explique notamment par le fait que le secteur des vins et spiritueux, épargné par différentes crises, est aujourd’hui l’un des premiers marché de luxe dans le monde. Mais investir dans le vin n’est pas vraiment à la portée de tous. Heureusement il existe les GFV qui permettent d’associer plaisir, optimisation fiscale et diversification du patrimoine.

Qu’est-ce qu’un GFV ? Groupement Foncier Viticole

Le Groupement foncier viticole, couramment appelé GFV, est un placement de diversification qui permet d’allier plaisir, avantages fiscaux et stabilité. En pratique, il s’agit d’une société civile créée dans l’objectif d’acquérir, pour mettre en location à des viticulteurs professionnels, des vignobles de haute qualité. Cette forme d’investissement destinée aux particuliers peut être comparée à l’acquisition d’un ensemble de parts appartenant à une société civile. En savoir plus sur le portail https://groupementfoncierviticole.com/.

Régi par la loi n° 701299 du 31 décembre 1970 (modifiée par la loi n° 80502 du 4 juillet 1980), le GFV est géré par une société de gestion. Cette dernière doit être agréée par l’Autorité des marchés financiers (AMF). Après acquisition de parts d’un GFV, l’investisseur devient associé. Il pourra ainsi bénéficier d’avantages fiscaux, mais aura aussi la possibilité de percevoir des revenus en nature ou pécuniaires.

Il existe 2 principaux types de Groupement foncier viticole à savoir :

  • le GFV à capital variable : pas d’exonération sur l’ISF (Impôt de solidarité sur la fortune) avec ce type de société civile et les associés sont déchargés de tout droit d’enregistrement. Cela leur permet de réaliser environ 4,80 % d’économies sur le produit de la vente de leurs parts.
  • le GFV à capital fixe : le groupement bénéficie d’une exonération sur l’ISF et chaque associé peut vendre ses parts (ou une partie) à tout moment.

Pourquoi investir dans le vin à travers les GFV ?

Tout d’abord, il est important de souligner que l’investissement dans le vin, tout comme les voitures personnalisées, grâce aux GFV est un placement plaisir. En effet, les associés de ce type de société civile bénéficient de tarifs préférentiels sur les bouteilles de leurs vignobles. Cette réduction, généralement de 25 à 60 %, se fait une fois par an et sur un nombre donné de bouteilles. Au cas où le rendement est faible, par exemple, il sera possible de l’augmenter grâce à cette décote sur le prix du vin. À défaut de faire une plus-value à la revente, chaque investisseur aura également le plaisir de profiter des bouteilles produites.

Les associés de GFV bénéficient de tarifs préférentiels sur les bouteilles de leurs vignobles
Les associés de GFV bénéficient de tarifs préférentiels sur les bouteilles de leurs vignobles

Concernant toujours cet aspect, ajoutons que c’est une forme d’investissement qui implique désormais une certaine diversification. Cela permet de limiter énormément les risques.

Ensuite, il faut dire que les associés de GFV, à l’instar de ceux de SCPI, ont chaque année un rapport annuel. Celui-ci permet d’avoir une idée globale du fonctionnement de la société, autrement dit une transparence rassurante pour n’importe quel investisseur.

Enfin, l’investissement en GFV cumule 2 grands avantages fiscaux : l’un sur la succession/donation et l’autre sur l’ISF. Dans le premier cas et sous certaines conditions, la tranche des parts en dessous de 101 897 € est exonérée aux ¾ de droits de mutation. Et dans le second cas, les ¾ de l’investissement peuvent être déduits de l’assiette globale de l’ISF jusqu’à 101 897 €.

You might also like