SafeCap : la casquette connectée de Ford pour ne pas s’endormir au volant

casquette connectée Ford SafeCap

Vous le savez certainement, la fatigue est l’une des principales causes de mortalité due aux accidents de circulation. Le constructeur automobile américain Ford a donc décidé de contribuer à la lutte contre la somnolence au volant. En collaboration avec des experts du sommeil, la marque a pensé et mis au point une casquette intelligente et connectée. Le but ? Détecter les signaux de fatigue afin d’alerter le conducteur pour qu’il fasse une pause.

Quelles sont les caractéristiques de la Ford SafeCap ?

De trop nombreux accidents de la route sont les conséquences de la fatigue et de la somnolence au volant. C’est donc dans le souci d’y remédier que Ford a réfléchi à la conception d’un concept qui permettrait d’analyser les mouvements de la tête qui ont un lien avec les signes de fatigue et de somnolence. Et pour cela, quoi de mieux que la casquette homme indémodable et toujours prisée mais avec un peu de technologie en plus?

Dénommé SafeCap, la casquette a été conçue en étroite collaboration avec des experts du sommeil. Ainsi au moindre signe de fatigue, le dispositif, équipé d’un processeur, d’un accéléromètre et d’un gyroscope, se chargera d’alerter le conducteur grâce à :

  • une légère vibration
  • un son d’alerte
  • et une lumière clignotante.

À ce propos, le Dr Lia Bittencourt, de l’institut du sommeil, qui a participé au développement de l’accessoire a donné quelques précisions. Selon l’experte la casquette peut détecter les mouvements de la tête, ceci avant même que le conducteur ne ferme les yeux. Elle complète en soulignant que :

cela permettra d’anticiper la somnolence et ainsi éviter que le chauffeur ne s’endorme au volant.

C’est l’agence GTB (Global Team Blue), à l’initiative du projet, qui a dévoilé le prototype de la casquette à l’occasion de la célébration des 60 ans de la production de camions Ford au Brésil. Ils ont donc eu à déclarer que la SafeCap était essentiellement dédiée aux routiers et que plusieurs tests devraient encore être réalisés avant de commencer à la commercialiser.

Autres initiatives en matière de sécurité routière

Grâce aux avancées technologiques, nombreuses sont les initiatives dédiées à la sécurité routière. En Belgique, aux USA et en France, par exemple, de nombreux essais ont été réalisés avec des drones pour les aider à repérer beaucoup plus facilement les automobilistes aux comportements dangereux. Et dès qu’un individu est repéré, les motards de la police se chargent pourront alors se mettre en chasse afin de l’intercepter.

Il y a aussi Waze, l’outil de navigation GPS collaboratif, qui a lancé une initiative avec les secours européens pour leur faciliter la tâche en ce qui concerne les interventions. Encore en phase de test, cela va permettre aux secours, après déploiement, d’intégrer au sein de leurs outils cartographiques l’ensemble des incidents signalés par Waze. Les accidents étant plus vite recensés, les interventions pourront alors se faire beaucoup plus rapidement.

Et en parlant de sécurité, vous est-il déjà arrivé de vous demander combien de bombes nucléaires pour détruire la Terre ? Une infographie sur Flickr en parle.

You might also like